Eastern Spring

Eastern Spring

Une relecture minimaliste de la pop-folk des années 60/70 du monde méditerranéen.

 

Une voix et un piano pour revisiter le chatoyant répertoire pop-folk méditerranéen des années 60/70 : le duo Madeleine & Salomon a le chic pour se lancer des défis intrépides. Elle – la chanteuse Clotilde – et lui – le pianiste Alexandre Saada – avaient rendu hommage aux chanteuses américaines engagées, de Nina Simone à Janis Joplin, pour leur premier opus A Woman’s Journey.

Nouvel album, Eastern Spring, et changement de décor : nous sommes maintenant à Beyrouth (Bendaly Family), Istanbul (Selda Bagcan), Rabat (les Frères Megri), Tel Aviv (Shalom Hanoch) ou Le Caire (Al Massrieen), avec les chansons d’artistes qui reflètent leurs sociétés émancipées en intégrant les codes du folk et du rock psychédélique en vogue dans les musiques occidentales. Ces chansons écartelées entre deux mondes trouvent tout naturellement domicile chez Madeleine & Salomon : une voix et un piano, donc, plaqués d’effets audacieux et d’une intensité fascinante.

 

Les florissantes années 60/70 résonnent dans cette partie du monde comme un écho à la grande époque arabo-andalouse, marquées par une création foisonnante et libertaire, riche de métissage. Et si il est de notoriété publique que bon nombre de groupes occidentaux empruntèrent à cette époque des sonorités orientales pour épicer leurs compositions, il est peut-être moins présent à nos esprits qu’au même moment dans les pays méditerranéens, dans un contexte politique contestataire, synonyme d’avancées sociales, d’éducation et d’émancipation de la femme, les musicien.e.s ont pioché dans les codes et les sonorités de la musique occidentale à la mode (rock, folk, psyché) des saveurs nouvelles à incorporer à leur musique en un mélange unique et passionnant. C’est aussi une époque où les chanteur·euse·s de ces pays, mélangent avec délice au sein de la même chanson, paroles dans leur langue natale et paroles en anglais ou en français.

 

Bouclant ainsi la boucle du mélange d’influences, Madeleine & Salomon revisitent à leur tour avec leur esthétique minimaliste cette pop-folk des années 60/70 du monde méditerranéen. Dans un contexte d’apologie du repli sur soi, il leur semble urgent de se souvenir qu’hier, ceux qui avaient pris le soin de se mélanger ont permis l’émergence de l’une des histoires musicales les plus passionnantes de ces dernières décennies, un mouvement que certains qualifieront plus tard d’ « âge d’or ».

Clotilde Rullaud : Voix, flûte
Alexandre Saada : Piano, Rhodes, chœurs
Arrangements : Madeleine & Salomon

Vidéo : Marion Auvin

Attaché de presse : Antonin Lennes

Distribution : Socadisc et Absilone

© & ℗ Tzig’Art et Madeleine & Salomon – 2022

UPC : 3760061229303

Numéro de catalogue : TZIG220930

DRAC
SPPF
Bureau export – CNM
CNC
Absilone
Socadisc